Le fantôme


Tiens, voilà l'appartement du fantôme ! Ben oui, j'ai l'impression que personne y vit, il semble toujours vide. Je colle souvent mon oreille à la porte, rien, je n'entends rien, comme si personne y vivait. Moi qui suis toujours dans le bruit, à discuter avec tout le monde, cela me fait bizarre de découvrir qu'il y en a qui aime autant le silence. C'est particulier, non ? Vous en pensez quoi ?


Je me rappelle de ce jour, où j'ai sonné chez le fantôme pour lui apporter un colis. J'ai sonné par conscience, car en général, je finis toujours par poser le colis sur le paillasson vu que personne ne répond. Et pourtant, je sais qu'il est là, c'est ça le plus surprenant. Je vais vous dire, je me suis sentie très bête quand la porte s'est ouverte, moi l'oreille collée dessus. J'ai failli tomber dans les bras du fantôme ! Je suis devenue toute rouge, comme une tomate.




Le fantôme m'a alors sourit et m'a invité à entrer. Et bien mes amis, j'ai tout de suite compris pourquoi c'était silencieux. Je me suis retrouvé face à... rien, disons le. Chez moi, j'ai des tas de meubles, des bibelots, des photos et cadres accrochés sur mes murs... des tas de trucs inutiles qui donnent cette impression d'une vie bien remplie, tu vois ! Et bien chez le fantôme, il y a un fauteuil, une table et une chaise. Et... c'est... tout... Le vide !

- Vous semblez un peu surprise, me dit le fantôme en souriant.

- C'est un peu spartiate, non ?

- Vous trouvez, me répond-t-il ?

- Ben oui, comme dirait ma loupiotte vous devez sacrément vous "ennuyer" sans aucune distraction. Vous faites quoi de vos journées ?

- J'explore le plein du vide, la richesse du rien.


Alors là, pour être honnête mon cerveau a buggé de la richesse dans du rien, du plein dans du vide! Peut-être qu'il cherchait à refaire la déco de son appartement et qu'il cherchait où il allait mettre ses nouveaux meubles ? C'est sur qu'il avait de la place !

Il m'a alors invité à m'asseoir sur le fauteuil et m'a offert une tasse de thé. J'ai voulu lui dire que j'avais encore du courrier à livrer, à finir de nettoyer les escaliers, à préparer le repas... Mais, une fois assise, je ne sais pas si c'est ce vide autour de moi, le silence assourdissant qui régnait dans ce appartement, son regard qui m'invitait à rien... j'ai oublié le temps d'un instant ces trucs à faire et profité de ce petit moment de repos. J'ai savouré chaque gorgée de mon thé, apprécié la présence de mon locataire qui ne disait rien à part me sourire, regardé cet oiseau qui volait par la fenêtre, les nuages qui passaient...

Et puis j'ai éclaté de rire quand j'ai dit à mon fantôme que c'était incroyable de découvrir que la terre continuait à tourner, même si moi j'étais là à ne rien faire et qu'en plus ce n'était pas la fin du monde si mon ménage n'était pas terminé et que je mange 10 minutes après l'heure aujourd'hui ! Là tout de suite, qui me demandait de distribuer le courrier à part moi ?

- Imaginez ce que vous ressentiriez si vous expérimentiez ce vide en continu ? Me répondit le fantôme


A la fin de cette parenthèse dans le temps et l'espace, le fantôme m'a raccompagné à la porte. Et avant de la refermer, il m'a invité à repasser dès que j'aurais besoin d'une pause dans le faire pour être tout simplement. Je ne sais pas pourquoi, mais cette petite phrase m'a donné la larme à l'oeil.




Pour découvrir l'univers du fantôme, sonnez à sa porte en suivant ce lien : https://www.animagicus.com/immeuble-akasha


A bientôt pour la suite des aventures de l'immeuble Akasha...


#ame#créativité#lecturedame#creationdebijoux#reconnexion#libérersacréativité#accompagnement#oser#partager#outils#bijoudancrage#ancrage#ateliers#stage#illustration#livre#chakras#écriture#développementpersonnel#Animagicus#créativité#création#projet#libérersacréativité#accompagnement#oser#partager#jouer#imagination#imaginaire#ateliers#écrire#illustration#écriture#publier#illustrer#livres#jeux#contes

Posts récents

Voir tout